Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Senteurs Secretes



Dès le haut Moyen-Age beaucoup de monastères collectaient et cultivaient les simples, des plantes estimées pour leurs vertus curatives.

Lorsqu'ils remplacèrent dans leurs anciens élixirs le vin par l'eau ardente, ils furent en possession de produits plus fins, plus puissants. Ce sont les "eaux ardentes composées" obtenues par macération et distillation des fleurs, des feuilles, des racines des plantes aromatiques. Les usages de ces eaux restaient médicinales, mais la parfumerie alcoolique prenait date dès le XIVe siècle de ses premières
véritables eaux de senteurs.


On pense que c'est en 1370 qu'apparait l'eau de la reine de Hongrie, une eau distillée des sommitées fleuries du romarin. L'ancêtre de cette eau existait déjà dès le XIVe siècle sous forme de fleurs et de feuilles macérées dans une eau de vie à faible titre, sorte de teinture qu'Arnaud de Villeneuve assimilait dans le jargon alchimiste à "l'or potable".

Extrait du livre "Parfums et Senteurs du Grand Siècle" d'André Chauvière

Dans la gamme des eaux de senteurs élaborées suivant des recettes du XIVe siècle, Senteurs Secrètes vous propose :

La lavande, le thym, le romarin, la sauge, la rose de Damas, le chypre,
Basilicum Sanitatis.









Oeuvre de Jean-Julien Champagne

Published by Daëna - - Le parfum et l'histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Senteurs Secretes

Boutique medievale fantastique de fioles et de parfums, présentée sous forme de contes sur fond d'histoire et d'hermétisme.

Hébergé par Overblog